Conférence internationale de solidarité avec Cuba

Date: 
Vendredi, Mars 15, 1996 - 09:00 - Samedi, Mars 16, 1996 - 17:00

Organisée par les centrales syndicales québécoises et canadiennes, le CISO, Alternatives, et avec l’appui de certaines autres ONG, la Conférence internationale de solidarité avec Cuba a connu un réel succès, confirmé par un haut niveau de présence populaire, la représentativité des secteurs participants ou encore par la couverture de la presse écrite. Le rassemblement avait été possible au départ grâce à un grand consensus sur les objectifs de la rencontre, soit la défense de la souveraineté cubaine et la lutte contre l’embargo. Cette affinité entre les différents participants a fait en sorte de générer une harmonie dans la réalisation de l’événement qui a permis de produire d’excellents résultats.

Étaient présents à la conférence des représentants d’organisations syndicales des États-Unis, du Brésil, du Mexique, de la France et du Portugal, pour n’en nommer que quelques uns. La FTQ, la CSN, le CLC et la CEQ ont également participé à l’événement, tandis que la CTC (Centrale des travailleurs de Cuba) qui rassemble les 19 syndicats du pays représentait Cuba.

Plusieurs avancées ont été possibles grâce à la conférence, la principale étant une nouvelle ouverture sur le plan syndical. Plus précisément, Alternatives a noté un renforcement de l’esprit de solidarité envers la défense de Cuba, ainsi qu’une meilleure connaissance des conditions des relations de travail au pays. Le fait d’établir le contact avec les partenaires cubains a également semblé motiver davantage les participants à poursuivre la collaboration.

Concrètement, à la suite de cette rencontre, s'est d’abord établie l’importance de diffuser l’information portant sur la situation des travailleuses et travailleurs cubains dans le secteur syndical des différents pays présents. Puis, une entente s’est conclue portant sur un projet d’entraide avec le CTC. Ce dernier avait exprimé lors de la conférence le besoin de mieux s’équiper en matériel audiovisuel afin de mettre à terme un programme d’éducation et de formation syndicale. Ce projet, auquel Alternatives a contribué grandement, s’est réalisé au cours des années suivantes.

Montréal-Collège de Maisonneuve