Forum social régional Québec Chaudière-Appalaches

Date: 
Vendredi, Septembre 27, 2002 - 09:00 - Dimanche, Septembre 29, 2002 - 17:00

 Inspiré par le premier  Forum social mondial à Porto Alegre au Brésil en 2001, des organismes progressistes de la région de Québec se sont rejoints les 27, 28 et 29 septembre 2002 afin de créer des liens entre les diverses luttes menées par ces groupes. Le Forum social de Porto Alegre était basé sur les idées d’opposition à l’ordre néo-libéral, d’ouverture aux différents courants idéologiques alternatifs ainsi que sur l’absence de partis politiques.

 La mondialisation néo-libérale de l’économie, qui engendre des conséquences sociales graves  dans le monde comme dans la région de Québec, a donc été le thème central des échanges. Le forum de Québec a été créé en réponse à un besoin de développer des liens à l’échelle régionale et internationale afin de freiner le néolibéralisme. La réunion avait pour but de discuter des problèmes spécifiques et de solutions possibles pour les régions de Québec Chaudière-Appalaches.

 Les objectifs du Forum social étaient de :

  • rassembler le plus grand nombre d’individus et d’organisations sociales et politiques progressistes afin qu’ils partagent leurs analyses et créent des liens entre leur réalité et celle des autres peuples du monde
  • inciter la réflexion sur des alternatives à la mondialisation néo-libérale
  • identifier leurs convergences en termes d’analyses, de luttes et d’alternatives
  • réfléchir à consolider leurs liens, en portant une attention particulière aux besoins et droits des femmes
  • trouver un moyen d’assurer un suivi des travaux du Forum social régional Québec-Appalaches

Les thèmes des ateliers thématiques présentés incluaient :

  • alimentation et société
  • alternatives politiques
  • arts et culture
  • éducation
  • enjeux pour les groupes populaires, communautaires et groupes de famille
  • environnement
  • fiscalité et rôle de l’état
  • immigration
  • logement et conditions de vie
  • mondialisation et relations Nord-Sud
  • pauvreté et droits sociaux
  • santé et services sociaux
  • travail

La présence des femmes a été considéré avec une attention particulière tout au long de l’évènement. Pour ce faire, les femmes ont participé à un panel d’ouverture, à un caucus avant les ateliers. De plus, un tour de paroles hommes-femmes a été organisé au début des assemblées.

 Les ateliers se sont déroulés avec la trame de fond : Un autre monde est possible!. Lors des ateliers, les participants ont tenté de répondre à des questions sur les problématiques et alternatives envisageables, les formes stratégiques et organisationnelles que peuvent prendre les convergences ainsi que les rapprochements entre diverses organisations.