JOIGNEZ-VOUS AU GRAND RASSEMBLEMENT POUR LE 15 $ SALAIRE MINIMUM!

Date: 
Samedi, Octobre 15, 2016 - 11:00

Au Parc le Prévost, coin Christophe-Colomb et Jean-Talon.
 
Réclamons le salaire minimum à 15 $ l’heure ! 

Pour une vie décente !
Au Québec, plus de 850 000 personnes vivent dans la pauvreté. Même un emploi à temps plein ne garantit pas la sortie de la pauvreté, et ce, en raison de la multiplication des emplois précaires et faiblement rémunérés. Une recherche récente de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) nous confirme que le salaire à 15 $ l’heure est un minimum pour un salaire viable. Mais le gouvernement québécois a établi le salaire minimum à 10,75 $ en mai 2016. Ce n’est pas suffisant !

Pour une économie plus juste !
Au Canada, le revenu annuel moyen des 100 PDG les plus riches a atteint8 958 650 $ en 2014. De 1986 à 2009, le revenu moyen du 1 % des plus riches a augmenté de 80 %, tandis que le revenu moyen des 90 % les moins riches n’a augmenté que de 8 %. La hausse du salaire minimum à 15 $ contribuerait à diminuer les inégalités, affectant plus d’un million de personnes au Québec. De plus, cette campagne vise à améliorer les normes du travail par la voie d’une mobilisation populaire. Par ailleurs, des expériences récentes aux États-Unis démontrent que la croissance des emplois est plus marquée dans les régions ayant adopté la hausse à 15 $ que dans les autres. Le salaire minimum à 15 $ l’heure est nécessaire pour une économie plus juste !


Continuons la lutte !
Depuis 2012, la lutte pour la hausse du salaire minimum a gagné des appuis partout à travers les États-Unis et au Canada. L’État de New York, la Californie, l’Alberta et d’autres régions ont déjà adopté la hausse à 15 $ l’heure. AuQuébec, cette campagne est menée par plusieurs coalitions comme 15 $ maintenant, 5-10-15 et Minimum 15$. Le syndicat des employé-e-s du Vieux-Port de Montréal, en grève depuis le 27 mai 2016, revendique également un salaire minimum à 15 $ l’heure. Venez-vous joindre à cette lutte pour toutes et tous !