Palestiniens exilés : Les apatrides des camps libanais

Date: 
Jeudi, Septembre 28, 2017 - 18:00 - 20:30

Conférence de Khawla Hammad et Amena Elashkar. 

Khawla Hammad est une réfugiée apatride au Liban depuis 69 ans. À l'âge de seize ans, elle a été expulsée de son village Al-Kabri, en Palestine. Elle a maintenant 84 ans et elle est encore réfugiée au Liban, sans aucune citoyenneté.

En 1948, Israël a expulsé 750 000 Palestiniens et a pris le contrôle de 774 villes et villages, en a détruit 561 dont Al-Kabri et commis 70 tueries et massacres. Cet exode est appelé Nakba (Catastrophe) par les Palestiniens.

Mais les crimes d’Israël ne se sont pas arrêtés là. Israël a continué à attaquer les réfugiés palestiniens au Liban et a fini par tuer les trois des enfants de Khawla parmi beaucoup d'autres victimes. Avant la Nakba, le père de Khawla a également perdu sa vie en tant que palestinien combattant pour la liberté.

Dans le cadre de cette Tournée, Khawla aimerait partager un message pour l’Amérique du Nord. Elle sera accompagnée par Amena Elashkar (23ans), une réfugiée palestinienne, née au Liban mais elle est aussi apatride.

Khawla et Amena ont une réalité différente des autres Palestinien-nes. Elles ne vivent pas sous l’occupation israélienne et elles ne peuvent pas retourner chez-elles. En tant qu'exilées, elles ont une perspective différente des Palestiniens à Jérusalem, en Cisjordanie, à Gaza et du territoire palestinien occupé.

Ne manquez pas ce témoignage vivant et venez entendre Khawla et Amena le 28 septembre à 18 H 00 au 3720 avenue du Parc à Montréal.

Cet évenement est organisé dans le cadre de North America Nakba Tour qui fera le tour de l'Amérique du Nord du 15 septembre au 14 décembre 2017. Pour plus d'informations; http://nakbatour.com/