Québec, Conférence « Les Disparus en Algérie : le droit de savoir »

Date: 
Mercredi, Mars 6, 2002 - 19:00 - 22:00

Contexte :

Le peuple algérien vit depuis 10 ans dans une « sale guerre » qui fait 150 000 à 200 000 morts. Pas moins de 7 200 disparitions forcées, des dizaines de milliers de personnes ont été torturées, violées, enlevées, massacrées par les groupes islamistes ou par les forces de sécurité. Cette guerre se poursuit et la Kabylie est dans une situation chaotique. De nouveaux assassinats surviennent toutes les semaines. La société algérienne toute entière est plongée dans une effroyable spirale de souffrance et de misère alors qu’une infirme minorité, à l’ombre de la corruption des généraux du « cabinet noir », affiche une richesse insolente. Des millions de familles tentent de survivre, privées d’eau, de logements, d’emplois et d’espoir. Pourquoi cette haine et à qui profite la situation? La communauté internationale a le droit de savoir et de permettre de lever le voile sur les disparus en Algérie.

Activités :

Séminaire privé pour les ONG, journalistes, universitaires et autres spécialistes avec Nasséra Dutour, présidente du Collectif des familles de disparu(s) en Algérie à l’Université Laval pour faire le point sur la situation.

Conférence-débat de Nasséra Dutour, présidente du Collectif des familles de disparu(s) en Algérie à l’Université Laval pour faire le point sur la situation.

Résultats:

Participation de nombreuses ONG et organisations, et référence à l'événement dans des journaux.