Québec (province de), Journées d’étude d’Alternatives : De Québec 2001 à Porto Alegre 2002. Résistances au néolibéralisme et construction des alternatives dans le monde

Date: 
Samedi, Août 25, 2001 - 10:00 - Dimanche, Août 26, 2001 - 11:30

Cette année, nous voulons élargir la discussion sur les résistances et les alternatives au néolibéralisme à l’ensemble du monde, en faisant le lien entre les mobilisations du printemps dernier et celles à venir, dont le Forum social mondial (FSM), soit le plus important rassemblement de mouvements populaires au monde, à Porto Alegre au Brésil, en janvier prochain. Alternatives entend participer à l’organisation du FSM.

Samedi 25 août 2001

10h

Introduction à la fin de la semaine.

10h15

Plénière : De Québec à Porto Alegre : Les suites du Sommet des peuples et les enjeux du prochain Forum social.

En quoi les succès de Québec représentent une avancée qualitative pour le mouvement populaire dans les Amériques, au Nord comme au Sud. Quelles ont été les principales conclusions et recommandations du Sommet des peuples et comment le prochain Forum social (FSM), prévu à Porto Alegre en janvier prochain, pourra internationaliser davantage les résistances au néolibéralisme et la construction des alternatives.

11h45

Déjeuner

13h

Atelier régionaux

  • Les Alternatives dans les Amériques

La ZLÉA après Québec. Quelles sont les nouvelles stratégies des promoteurs du néolibéralisme et du libre-échange? Ont-ils tirés des leçons de leur échec auprès de l’opinion publique? Comment les pays riches du Nord entendent-ils briser des pays pauvres du Sud?

Les alternatives politiques et sociales dans les Amériques. Quelle est l’expérience des coalitions de gauche et du MST au Brésil, et celle des Zapartistes au Mexique? Qu’est-ce qui permet d’avancer et qu’est-ce qui explique les défaites?

Les mouvements des femmes. Comment la Marche des femmes a-t-elle réussi à stimuler les résistances mises en place par les femmes contre les effets pervers du néolibéralisme? Le mouvements des femmes réussit-il à remettre en question les dominations machistes de la société, y compris au sein des mouvements progressistes?

  • Les Alternatives en Afrique

L’arc des crises et le pillage de l’Afrique. Comment les populations s’organisent-elles pour résister aux assauts des armées, des milices et des multinationales qui pillent sans gêne? Qu’est-ce qui explique le silence et l’indifférence de la dite communauté internationale?

La lutte pour la démocratie en Afrique. Quelles sont les expériences les plus porteuses? Quels sont les rôles respectifs des couches populaires urbaines, des paysans, des jeunes?

La lutte pour la vie et contre le SIDA en Afrique. Dans plusieurs pays africains, 25% de la population adulte est atteinte du virus SIDA. Comment ces communautés s’organisent-elles? Comment réussissent-elles à discréditer les multinationales pharmaceutiques?

  • Les Alternatives en Asie

Résistances et alternatives dans l’Asie « post socialiste ». Cinquante ans plus tard, des régimes qui se disent encore socialiste sont appropriés par des élites corrompues et répressives. Quelles sont les résistances et les alternatives préconisées par les mouvements sociaux.

La construction des alternatives populaire en Inde. Comment les mouvements populaire indiens réussissent-ils à bâtir des alternatives au niveau local? Un mouvement populaire à l’échelle nationale est-il à l’ordre du jour? Qu’est-ce que ces mouvements attendent des organisations de gauche.

Militarisation et fascisme en Asie du Sud. L’Inde et le Pakistan sont aux mains d’élites qui utilisent l’intégrisme (hindou ou musulman) tout en militarisant et nucléarisant la région. Comment ces projets se situent-ils dans la nouvelle géopolitique mondiale? Quel est l’état du mouvement pour la paix.

  • Les Alternatives en Europe

Luttes contre le néolibéralisme en Europe occidentales. Les résistances initiées par les vastes coalitions populaires européennes réussissent-elles à bloquer le bulldozer néolibéral? Que proposent-elles et comment se distinguent-elles des gouvernements majoritairement socio-démocrates?

Contre la guerre et « l’éconocide » en Europe de l’Est. Comment les populations résistent à cette dérive? Quels sont les nouveaux chemins pour reconstruire la paix, la démocratie?

  • Les Alternatives dans le monde arabe

Les nouvelles figures de l’Intifada palestinienne. En quoi la nouvelle Intifada se distinguent-elles des précédents soulèvements? Est-elle porteuse de changements à l’intérieur de la société palestinienne?

Les luttes pour la démocratie dans la monde arabe. En quoi les mouvements en faveur de la démocratie au Maroc, en Égypte, en Algérie, sont-ils porteurs de changements? Comment réinventent-ils le politique par rapport aux traditions populistes et autoritaires?

L’Irak dans la géopolitique de l’impérialisme. Quel est le sens de la stratégie impérialiste de l’embargo contre l’Irak, compte tenu du fait que l’Irak n’est pas une menace militaire? Où va le mouvement contre l’embargo et la guerre.

15h30

Les ateliers thématiques

  • Les coalitions populaires après le Sommet des peuples et la Marche mondiale des femmes

Mouvements populaires et participation des jeunes. Qu’est-ce que le mouvement de jeune représente de neuf dans le paysage social? Comment se fait (ou ne se fait pas) l’arrimage avec les autres mouvements sociaux?

Syndicats et groupes populaires. Quelles sont ls conditions du mariage entre les syndicats et les groupes populaires, ses contraintes, ses difficultés? Ces alliances sont-elles plus fortes ou plus faibles depuis le Sommet des peuples et la Marche des femmes?

Mouvements populaires du Québec et du Canada. Pourquoi à Québec et lors de la Marche des femmes, les tentatives pour renforcer les solidarités entre les mouvements populaires du Québec et du reste du Canada n’ont pas été très réussies? Quels sont les obstacles et les solutions?

  • Mouvements sociaux et lutte politique

Quels outils pour mener la lutte politique? Les mouvements populaires doivent-ils prendre l’initiative politique? Est-ce que ce rôle appartient plutôt aux partis? Quelle sorte de parti voulons-nous? Comment s’insérer sur le terrain politique? Faut-il participer aux élections?

Le lendemain des élections. Quelle est l’expérience des gouvernements progressistes? Est-ce que l’idée d’une nouvelle sorte de pouvoir, un pouvoir populaire, est une utopie réaliste?

  • Les prochaines offensives contre le néolibéralisme

La lutte contre l’OMC, le FMI, la Banque nationale. Partout s’élaborent des luttent, des résistances, des alternatives aux structures de gouvernance néolibérale. Quelles sont nos perspectives dans la lutte contre la dette du tiers-monde? Quels programmes économiques mettre de l’avant?

Contre la ZLÉA, pour des Amériques solidaires. Comment renforcer nos outils de coordination à travers les hémisphères? Comment concrétiser l’idée d’un référendum populaire? Quelles sont les prochaines étapes.?

  • Les communications alternatives, un outil de lutte

Des médias alternatifs ou des alternatives pour les médias? Comment valoriser l’action citoyenne sans tomber dans la propagande? Que faire pour sortir les médias alternatifs de l’ombre?

Des nouvelles technologies pour quoi faire? Quel bilan tirer de l’expérience des indymedias? Internet est-il un outil prioritaire dans le tiers monde?

  • Prenons la ville

Des coalitions municipales pour gagner. Quels sont les acquis? Les limites? Quelles leçons tirer?

Le pouvoir aux citoyens. Peut-on transformer la façon d’exercer le pouvoir à l’échelle des villes? Qu’est-ce que cela veut dire : budget participatif?

19h30

Rencontres complémentaires.

  • Alternatives 101. Tout ce que vous volez savoir, mais que vous n’avez jamais osé demander sur Alternatives.
  • La conférence internationale contre le racisme à Durban. Celle-ci se tiendra à Durban en Afrique du Sud cet automne. En quoi les divers les enjeux nous concernent-ils?
  • Les images de Québec. Celles glanées par différences équipes de vidéastres et celles assemblées par l’équipe du CMAQ.
  • Porto Alegre 2002 : comment participer? Quels sont les aspects techniques et logistiques pour participer au Forum social mondial de Porto Alegre de janvier 2002, ouvert aux mouvements populaires du monde entiers?
  • Rencontre du comité de synthèse. Les rapporteurs de chaque ateliers rencontrent les animateur de la plénière de synthèse afin de préparer cette rencontre du dimanche matin.
  • Réunion du conseil d’administration.

Dimanche 26 août

9h

Plénière : la lutte pour alternatives

Synthèse de la journée précédente, en insistant sur les stratégies et les les tactiques pour construire des alternatives populaires vis-à-vis du néolibéralisme.

11h30

Le mot de fin

Lieu : Saint Augustin