Québec (ville de), Conférence publique pour la paix au Kosovo

Date: 
Jeudi, Mai 13, 1999 - 19:30 - 21:00

Contexte :

La guerre contre la Yougoslavie menée par l’OTAN représente un formidable recul pour tous ceux et celles qui se préoccupent de la paix et de la démocratie dans cette région et plus largement dans le monde. Au lieu de consolider les mécanismes de médiation politique et de transformation démocratique, la guerre impose la domination des armes. On le dit au Kosovo même, on aurait pu renforcer la présence des observateurs étrangers, augmenter la pression (y compris économique) contre Belgrade, appuyer encore plus les forces de la société civile en Yougoslavie et au Kosovo qui luttent pour la paix.

L’agression militaire et la destruction d’un pays sont présentées comme une intervention « humanitaire ». Les forces qui se battent en Yougoslavie contre la dictature de Milosevic sont ignorées. Comme celles qui au Kosovo même, préconisent la coexistence entre les communautés albanaises et serbes, et qui veulent l’autonomie de leur région. De même, on écarte les inquiétudes réelles des peuples de la région qui voient venir le démantèlement et la destruction de leur pays dans la guerre actuelle.

Invités :

  • M. Dejan Stojanovic, directeur du département de Français et des langues internationales au Ashbury College à Ottawa;
  • Robert David : Président d’Atlernatives, responsable du comité Europe de l’Est, de retour d’une tournée de groupes pacifistes yougoslaves.

Objectifs :

  • Lancer un appel public de solidarité contre la guerre dans les Balkans;
  • Appuyer les forces démocratiques dans cette région du monde;
  • Inviter la population à faire un don de solidarité;
  • Relancer une initiative de dialogue populaire pour la paix qui rassemblera des groupes et des personnalités de tous les camps.

Résultats :

150 personnes ont été présentes