Climate and Ecological Justice

Agriculture urbaine à Yaoundé

À Yaoundé, capitale du Cameroun, la dégradation de la situation économique, réunie à une forte pression démographique a contribué à la déchéance du tissu urbain et à l’émergence de quartiers précaires. Avec une croissance urbaine annuelle supérieure à 5%, selon ONU-Habitat, environ 60 % de la population camerounaise vivra en contexte urbain d’ici 2015.

Année: 
2013 - 2014
Contact Person & Details: 
Gaelle Janvier 514 982 6606

Une délégation québécoise en route vers les sables bitumineux

À l’heure du réchauffement climatique, avec notamment le projet de l’inversion de la ligne 9, l’enjeu de l’arrivée du pétrole des sables bitumineux albertains au Québec est criant d’actualité.

Pour satisfaire les marchés internationaux, l’ambition, de l’industrie est d’acheminer des centaines de milliers de barils de pétrole par jour, lesquels mettront en danger des milliers de kilomètres de forêts, de terres agricoles, de lacs et rivières (incluant le fleuve St-Laurent), car les oléoducs sont tristement réputés pour leurs fuites.

Année: 
2013

Québec (province de): Des racines autour du monde

Contexte :

Année: 
2007 - 2008
Contact Person & Details: 
Rotem Ayalon : rotem@alternatives. ca/ Anna-Lee Popham : annaleepopham@alternatives.ca

Cuba et Haïti: des jardins sur les toits

En collaboration avec le Red Latinoamerican de Investigaciones en Agricultura Urbana (AGUILA) et la fondation Antonio Nunez Jimenez

Contexte :

Année: 
2005
Contact Person & Details: 
Ismael Hautecoeur: ismael@alternatives.ca

Maroc : Projet hydroponique

En collaboration avec l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT).

Contexte :

Année: 
2002 - 2003

Brésil : Micro-entreprise de cajous

Contexte :

La sécheresse est un phénomène physique naturel qui afflige fréquemment et régulièrement le Nordeste du Brésil. Depuis longtemps, dans les régions semi-arides du Brésil la sécheresse cause du tort aux habitants de ces régions, notamment par la destruction des écosystèmes locaux qui entraîne une perte importante de la biodiversité.

Année: 
2003 - 2004

Montréal : les bus au biodiésel

Contexte :

En 2000, le Groupe Alternatives Biodiésel[1] arrivait à une entente avec la Société de transport de la communauté urbaine de Montréal (STCUM, connue aujourd’hui comme la STM) pour un projet pilote de bus au biodiésel à Montréal.

Année: 
2000 - 2001

Népal: développement entrepreneurial en bio carburant

Avec la collaboration de Green Energy Mission/Nepal

Année: 
1997 - 1998
Syndiquer le contenu