Agriculture urbaine à Yaoundé

À Yaoundé, capitale du Cameroun, la dégradation de la situation économique, réunie à une forte pression démographique a contribué à la déchéance du tissu urbain et à l’émergence de quartiers précaires. Avec une croissance urbaine annuelle supérieure à 5%, selon ONU-Habitat, environ 60 % de la population camerounaise vivra en contexte urbain d’ici 2015.

Grace au soutien de Québec sans frontière et la fondation Louise Grenier, Alternatives et Protège QV appuie le développement d’un programme d’agriculture urbaine dans le district de Biyem-Assi, quartier populaire de Yaoundé, afin de réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire des habitants. Le projet cible notamment 150 femmes impliquées dans les regroupements de quartier, 10 marchandes ainsi que 200 élèves et leurs familles de l’école primaire et secondaire les Pigeons à Biyem-Assi.

Basée sur une technique d’agriculture hors-sol développée par Alternatives dans le cadre du projet des jardins sur les toits à Montréal, cette initiative permettra de produire des légumes frais dans un territoire urbain de plus en plus bétonné, où les sols arables se font rares et sont souvent contaminés. L’initiative comprend notamment le développement de jardins-potagers et d’un jardin scolaire, la création d’activités génératrices de revenus, la conception d’un programme de formation en agriculture urbaine, des activités d’éducation (rédaction d’un guide pédagogique, programme radio, kiosque) à l’environnement et à l’importance d’une alimentation équilibrée.

Le programme de Québec Sans frontière permet à dix jeunes stagiaires québécois de vivre une expérience enrichissante dans ce contexte de solidarité internationale. Ils pourront ainsi développer leurs connaissances dans le domaine de l’agriculture urbaine au Québec et au Cameroun.

 

Année: 
2013 - 2014
Contact Person & Details: 
Gaelle Janvier 514 982 6606
Emplacements: 
Cameroun