Canada : jubilé d’or pour l’indépendance de l’Inde et du Pakistan

en collaboration avec le Centre d’études et de ressources sur l’Asie du Sud (CERAS), le South Asia Partnership Canada (SAP Canada), la Pakistan Association of Quebec (PAQ), le Centre communautaire des femmes sud-asiatiques (CCFSA), la National Association of Canadians of Origins in India (NACOI) et le Théâtre Teesri Duniya.

 

Contexte

La militarisation accélérée de l'Asie du Sud rend de plus en plus urgente la mise en marche d’un processus de paix. Bien que les gouvernements aient cherché à justifier la course aux armements dans leurs pays respectifs par les impératifs de la sécurité nationale, les actions contribuent grandement à exacerber les tensions et accroître l’hostilité et la méfiance dans la région. De précieuses ressources qui pourraient améliorer la vie de millions de personnes sont gaspillées dans l’achat d’armes.

Il y a plus de un million de Canadiens ayant des origines en Asie du Sud. Ils sont organisés au sein d’une société civile dynamique qui est très présente dans les médias et très préoccupée par la situation sécuritaire de la région. Il est apparu important pour les Alternatives et ses partenaires de mobiliser leur opinion pour une paix durable dans la région.

L'année 1997 a marqué le 50e anniversaire de l'indépendance de l'Inde et du Pakistan. Cet événement historique important peut être examiné sous différentes perspectives. Il a marqué la fin de la domination coloniale dans le sous-continent en même temps qu’il a divisé l'Inde pour en faire le Pakistan et l'Inde. Cette occasion a donné à Alternatives et ses partenaires l'opportunité de se rassembler pour la paix régionale en célébrant l'événement pour les deux pays à partir de la même plate-forme.

 

Objectifs

L'objectif principal de ce projet était de mobiliser l’appui au processus de paix en Asie du Sud parmi les Canadiens, et plus particulièrement originaire d’Asie du Sud. Près d'un million de Canadiens sont originaires de l'Inde, du Pakistan, du Bangladesh et du Sri Lanka. La plupart d'entre eux ont maintenu des liens étroits avec leur pays d'origine. Le projet a tenté de mobiliser ces vastes communautés en faveur de la paix et de la coopération régionale.

En outre, les Canadiens ont souvent manifesté leur soutien pour la paix dans diverses parties du monde et favorisé des solutions pacifiques aux problèmes politiques. Le projet a également tenté de mobiliser le public canadien en faveur de la paix et de la coopération régionale.

 

Réalisations

Plusieurs séminaires et conférences avec des invités venant de l’Inde ou du Pakistan se sont tenus principalement à Montréal et Ottawa, mais aussi à Toronto et Kingston, durant les mois de septembre et octobre 1997. Ces séminaires, auxquels ont assisté de quelques dizaines à plusieurs centaines de personnes, ont abordé plusieurs thèmes qui touchent la région de l’Asie du Sud : les droits des femmes, les droits des travailleurs dans une ère de mondialisation économique, les droits politiques et culturels des minorités, l’évolution de la culture depuis l’indépendance, les mouvements populaires. Des spectacles de musique classique d’Asie du Sud ont également eu lieu à Montréal en octobre 1997 et en mai 1998.

Liste des évènements :

-La lutte contre le travail des enfants en Inde. Conférencier : Vithal Rajan, directeur de Deccan Development Society (Hyderabad, Inde). 4 septembre, Ottawa; 5 septembre, Montréal.

-Le communalisme et son impact en Asie du Sud. Conférencier : K. N. Panikkar, historien (Delhi, Inde). 6 septembre, Toronto; 9 septembre, Kingston; 10 septembre, Ottawa; 11 septembre, Montréal.

-Les mouvements populaires au Pakistan. Conférencier : Mohammed Tahseen, directeur exécutif de SAP-PK. 29 septembre, Montréal.

-La globalisation et son impact social en Inde. Conférencier : Père Thomas Kocherry, National Alliances of Peoples Movements (Inde). 30 septembre, Montréal.

-La crise de l’État et de la société au Pakistan. Conférencier : Eqbal Ahmad, politologue (Pakistan. 10 octobre, Montréal.

-L’économie politique du Pakistan. Conférencier : I. A. Rehman, directeur, Human Rights Commission of Pakistan. 16 octobre, Montréal.

-Le mouvement des travailleurs au Pakistan. Conférencier : Karamat Ali, PILER, Pakistan. 22 octobre, Montréal.

-Music Extravaganza : Punjabi by Nature. Programme musicale organisé par le comité jeunesse du CERAS. 31 octobre, Montréal.

-Soirée de musique classique. Un programme de musique classique Hindustani pour terminer le projet. 9 mai, Montréal.

Année: 
1997 - 1998
Emplacements: 
Canada