Canada : projet Échos d’Afrique

Projet mené par le Centre d’information et de documentation sur le Mozambique et l’Afrique Australe (CIDMAA) en collaboration avec le Partenariat Afrique Canada (PAC), Safari Maison Interculturelle et Radio Centre-Ville (102.3 FM).

 

Contexte et objectifs

Malgré la rapidité phénoménale du développement des moyens de communication, qui « connecte » de plus en plus étroitement les communautés humaines, les barrières sociales et la méfiance entre celles-ci persistent. La répartition largement inégale des richesses de la planète demeure scandaleuse. L’Afrique est abandonnée à elle-même, alors qu’une grande partie de sa population continue de vivre dans la misère et la pauvreté.

C’est avec une sensibilité à cet état des choses que le CIDMAA a mis de l’avant le Projet Échos d’Afrique, organisé autour de deux grands volets : la sensibilisation et l’éducation (information) du public canadien. Les objectifs étaient les suivants :

  • Informer le public Canadien sur les réalités endogènes et exogènes reliées au développement en Afrique;
  • Informer objectivement la population canadienne sur les efforts entrepris aussi bien en Afrique qu’au Canada pour le développement de l’Afrique;
  • Susciter l’intérêt et la participation des groupes sociaux et des gens dans la solidarité avec les pays africains en développement;
  • Analyser la situation des droits humains dans les pays africains où les institutions politiques ne permettent pas une participation suffisante et active de l’ensemble des citoyennes et citoyens;
  • permettre une meilleure compréhension des problèmes des pays africains en développement.

Pour ce faire, le projet a permis :

  • la production et la diffusion d’une série d’émissions radiophoniques hebdomadaires sur l’Afrique;
  • la production et la diffusion d’un bulletin d’information écrit hebdomadaire sur l’Afrique.

 

Réalisation

L’ensemble du processus de processus de production des émissions de radio et des bulletins d’information écrits a impliqué une trentaine de personnes à un niveau ou à un autre. Les différentes radios communautaires francophones impliquées ont de plus répondu très favorablement au programme. Un grand nombre de personnes ressources, canadiennes, africaines et européennes, ont été interviewées au cours des différentes émissions. Une attention toute particulière a été portée à l’égard du choix de ces personnes afin de s’assurer d’une représentation importante des femmes et de différentes communautés culturelles dans les émissions. Plusieurs des bulletins écrits ont quant à eux été repris par grands médias francophones, ce qui a multiplié leur portée.

Les émissions radiophoniques ont été diffusées du 4 août 1992 au 10 août 1993, chaque vendredi (de 16h à 17h) sur les ondes de Radio Centre-Ville (FM 102.3) à Montréal, pour ensuite être rediffusées par huit autre radios communautaires francophones au Québec et au Nouveau-Brunswick. Ces émissions ont porté sur des thèmes comme le développement, la santé et la démocratisation en Afrique.

Le projet comprenait également un volet interculturel ayant pour objectif de resserrer les liens entre les communautés africaines et québécoises ainsi que de combattre les préjugés raciaux. Plusieurs émissions et conférences-débats ont pris place sur plusieurs autres plateformes et ont abordé des thèmes comme le racisme et l’intégration des Africains au Québec.

Enfin, les bulletins écrits hebdomadaires ont été largement distribués au sein de différentes médias francophones, notamment La Presse, Le Devoir et Le Soleil.

Année: 
1992 - 1993
Emplacements: 
Canada