Canada : « S’en sortir ensemble », tisser des liens entre les mouvements communautaires du Québec et de l’Ontario

en collaboration avec le Metro Network for Social Justice (MNSJ), le Student Activist Network (Ontario), le Mouvement pour le droit à l’éducation (MDE) du Québec, la Confédération des syndicats nationaux (CSN), le Congrès du travail du Canada et l’Ontario Coalition Against Poverty.

 

Objectifs

Ce projet avait pour objectif de favoriser le dialogue et la solidarité entre les mouvements communautaires du Québec et de l’Ontario, particulièrement autour des revendications des citoyens et citoyennes ontariens et québécois pour une plus grande efficacité de leurs programmes sociaux et pour un accès plus grand aux débats politiques. Quelques années après l’échec de l’Accord du lac Meech, cette conversation interprovinciale s’inscrivait également dans l’élaboration d’une nouvelle vision sur l’avenir du Canada.

 

Réalisations

De manière concrète, le projet s’est déroulé en rencontres thématiques auxquelles ont participés des membres des mouvements communautaires des deux provinces. Plus de 1500 personnes ont participé à ces différentes rencontres qui se sont tenues à Toronto et Montréal. Cette grande conversation a permis une meilleure compréhension des uns et des autres et a renforcé la volonté commune de développer des formes concrètes de solidarité. Plusieurs activités furent réalisées tout au long de l’année 1997.

-Avril : rencontre sur l’économie sociale et les expériences du mouvement communautaire dans le développement de projet de création d’emplois qui a réuni plus de 100 personnes à Montréal, dont plusieurs représentants de groupes populaires de Toronto, notamment du Metro Network for Social Justice (MNSJ).

-Mai : une rencontre a été organisée à Toronto en collaboration avec le MNSJ sur les politiques de privatisation des services publics, notamment la distribution de l’eau. Les coalitions montréalaise et torontoise pour un débat public sur la privatisation de l’eau étaient présentes, ainsi que plusieurs dizaines de membres des mouvements communautaires du Québec et de l’Ontario.

-Août : une fin de semaine de discussions sur la question nationale à laquelle a participé plus de 150 personnes a été organisée dans les Laurentides. Les débats ont surtout porté sur la question nationale telle qu’elle se vit au Canada et sur le thème « nationalisme et nation dans le monde actuel ».

-Septembre : une rencontre a été organisée à Guelph en collaboration avec le Student Activist Network (Ontario) et le Mouvement pour le droit à l’éducation (MDE) du Québec. Quatre militants québécois ont participé à cette rencontre réunissant une cinquantaine de personnes dans le but d’échanger sur ce qui se passe dans le domaine de l’éducation et sur les stratégies envisagées par les divers mouvements étudiants.

-Octobre : une rencontre a été organisée à Montréal sur le thème des femmes en lutte contre l’intégrisme sous toutes ses formes, à laquelle ont participé plus de 500 personnes. Cette rencontre a entre autres porté sur l’impact de l’intégrisme économique et religieux sur les femmes, et sur les stratégies pour y résister et promouvoir les valeurs de démocratie et de tolérance.

-Novembre : une rencontre à Montréal a réuni plus de 250 personnes pour aborder l’impact des politiques liées à la mondialisation économique, notamment dans le cadre du nouveau projet de coopération Asie/Pacifique (APEC). Par la suite, une rencontre nationale à laquelle ont participé plus de 800 personnes s’est tenue à Vancouver. Ces discussions ont permis encore une fois de faire le point sur les conditions de vie des populations plus démunies et d’échanger sur les revendications et les stratégies des mouvements communautaires.

-Décembre : une rencontre a été organisée à Toronto sur les nouvelles réalités des programmes sociaux à la suite des coupures décrétées à l’aide sociale tant au Québec qu’en Ontario. Une cinquantaine de personnes y ont participé.

Ce vaste projet également permis d’établir des contacts entre différents groupes syndicaux du Québec et de l’Ontario, ainsi que de tisser des liens entre des groupes travaillant sur la question du chômage et de la pauvreté. Les nombreuses activités qui ont eu lieu ont mis en évidence les similitudes entre les mouvements communautaires des deux provinces, qui partagent souvent les mêmes enjeux, les mêmes défis et les mêmes obstacles.

Année: 
1997
Emplacements: 
Canada