Journal Des Alternatives

Distribué depuis 1994, le journal Alternatives puis « des alternatives » occupe une place centrale dans l’information progressiste et internationaliste au Québec.  Mois après mois, le journal a nourri des réflexions et des analyses sur les enjeux et sur les luttes des mouvements sociaux au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde.

Ce succès reconnu par tous n’a pu être possible que par la participation du plus grand nombre. D’une édition à l’autre, nous avons pu compter sur une myriade de collaboratrices et de collaborateurs bénévoles qui, sans jouer le jeu de la fausse « objectivité » journalistique, se sont attelés à expliquer le projet bolivarien, les enjeux de la souveraineté alimentaire, l’analyse zapartiste, la lutte des Palestiniens, la montée du mouvement altermondialiste…  La liste est trop longue pour être ici exhaustive, mais surtout, ils et elles se sont attelés à construire les nécessaires nouvelles solidarités entre ces grandes impulsions internationales et les défis immenses que les mouvements sociaux au Québec doivent relever dans un contexte systématique d’offensives néolibérales.

Nos objectifs sont toujours d’impliquer, de mobiliser et de se faire le porte-voix des mouvements sociaux, des organisations et des gens engagés du Québec et d’ailleurs.  Vous pouvez rejoindre l’équipe des bénévoles du Journal des alternatives.

Foire aux questions du Journal

Quelle est la politique éditoriale du Journal des alternatives ?

Le Journal des alternatives (JDA) est un média qui met de l’avant les enjeux, les luttes et les alternatives proposées par les mouvements sociaux face aux différentes crises qui frappent tant à l’international qu’ici, au Québec et au Canada. C’est un espace d’information qui est disponible pour diffuser vos opinions sur les problématiques actuelles, les mouvements sociaux et altermondialistes, la démocratie, la citoyenneté, la construction d’un monde durable et tout autre thème à caractère social pertinent. Nous favorisons les articles qui sont plutôt courts (environ 800 mots), écrits dans un style accessible à tous. Nous ne publions pas d’articles ou d’opinions qui favorisent le capitalisme sauvage, le non respect des peuples, la destruction ou le non respect de l’environnement, la guerre ou la militarisation de nos sociétés, ou encore, qui sont à caractère sexiste, raciste, ou homophobe. Le JDA est un contrepoids aux médias de masse et offre une information distincte à ses lecteurs.

Qui sont vos lecteurs ?

Le site du Journal des alternatives reçoit quotidiennement entre 2000 et 2500 visites. Notre bulletin électronique mensuel regroupe un peu plus de 7000 abonnés, à qui nous faisons parvenir des articles originaux. La majorité de nos lecteurs résident au Québec.

Comment puis-je contribuer au Journal des alternatives ?

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles que vous avez déjà écrits;
  • Écrire de nouveaux articles;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur ou bénévole.

Comment puis-je soumettre un de mes articles au Journal des alternatives ?

Si vous avez déjà écrit un article et vous aimeriez le publier sur notre site Web, envoyez le à jda@alternatives.ca. Nous nous réservons le droit d’apporter des modifications si nécessaires, et dans certains cas qui ne respectent pas la politique éditoriale, de ne pas publier l’article.

Comment devrais-je procéder pour écrire un nouvel article pour le JDA ?

Envoyez un courriel expliquant l’article que vous aimeriez écrire à jda@alternatives.ca. Vous pouvez aussi nous appeler au 514-982-6606 pour discuter de votre idée. Encore mieux, vous êtes bienvenu(e) à notre prochaine réunion mensuelle pour en parler avec les autres journalistes et rédacteurs et faire partie de notre communauté de militants.

Le JDA accepte-il la publicité?

Nous disposons d'une grille de tarifs publicitaires pour divers positionnements sur le site du Journal des alternatives.  Contactez-nous pour la recevoir et discuter de vos projets.

Utilisez-vous des articles provenant d’autres médias sur le site du JDA ?

À l’occasion, nous republions des articles d’ailleurs. Par contre, nous préférons publier du contenu original, et nous priorisons des articles originaux lorsque notre espace est limité. Le JDA est aussi un lieu où les voix militantes des Québécois et des Canadiens peuvent être levées sans craindre la censure qui infiltre les médias de masse, et nous encourageons la publication de contenus qui sont souvent exclus ailleurs. 

Depuis quand le JDA existe-il ? Quand, pourquoi et comment a-t-il été créé ?

Le JDA est une évolution du journal Alternatives qui a été créé en 1994, originalement en version papier, et qui est maintenant disponible en ligne. Depuis septembre 2010, seule la version web est disponible afin d’offrir un contenu changeant au rythme de l’actualité.

Comment la direction du JDA est-elle structurée et organisée ?

Le JDA possède un comité de rédaction composé de bénévoles ainsi qu’un rédacteur en chef lui aussi bénévole. L’équipe de rédaction se rencontre une fois par mois aux bureaux d’Alternatives pour discuter des articles qui ont été publiés le mois précédent et pour prendre des décisions sur le contenu du JDA pour le mois qui vient. Des journalistes et membres de la communauté sont aussi bienvenus à ces rencontres. À travers le mois, les journalistes envoient leurs articles au rédacteur, qui en publie certains sur le site du Journal des alternatives et fait parvenir les autres aux membres abonnés au bulletin électronique mensuel.

Comment le JDA est-il financé ? Comment le financement est-il réparti?

Le JDA est un projet bénévole. Le rédacteur est bénévole, ainsi que les journalistes et participants aux rencontres mensuelles. Les articles soumis par les collaborateurs sont sans rémunération.

Y a-t-il des personnalités connues qui contribuent au JDA ?

Depuis le début du JDA, nous avons eu l’honneur de publier plusieurs éminents chercheurs provenant du mouvement altermondialiste international.  La liste serait ici trop longue à citer.

Contact Person & Details: 
Michel Lambert # 2001
Emplacements: 
Montréal
Canada