Maroc: L'Espace Associatif

RENFORCEMENT DE LA SOCIÉTÉ CIVILE
 

Contexte :

Depuis le milieu des années 1990, le Maroc vit une ouverture démocratique, qui a permis en 1998 l'élection d'un gouvernement d'alternance, le retour d'exilés politiques ainsi que la libération de plusieurs prisonniers politiques qui avaient survécu aux geôles du roi Hassan II, maintenant décédé.

Mais cette ouverture démocratique a aussi permis l'émergence de nombreuses associations de défenses des droits, de lutte contre la pauvreté et pour une plus grande démocratie. C'est dans ce contexte que l'Espace associatif, le partenaire privilégié d'Alternatives au Maroc, a été créé avec notre appui. Mais l'ampleur des problèmes socio-économiques que confronte le royaume ont pris le pas sur l'effervescence des premières années.

Selon le ministère de la Prévision et du Plan, l'évolution de la population est négative en raison de son vieillissement, dû essentiellement à des conditions de vie déplorables, caractérisées par l'absence d'évolution du secteur immobilier, un taux élevé de chômage, l'analphabétisme, le célibat et par conséquent la faiblesse de l'indice de fécondité. Aussi, de plus en plus, 26 % des ménages habitent un logement constitué d'une seule pièce et 40 % habitent un deux pièces, alors que le nombre d'habitant propriétaire est insignifiant.

Au plan social, les indicateurs démographiques et socio-économiques de certaines préfectures, telles El Fida-Derb Sultan, Sidi Ottman, Sidi Maarouf, Hay Mohamadi etc. font apparaître des indices de pauvreté, parmi les plus graves à l'échelle du grand Casablanca, sinon à l'échelle du Maroc.

Projet :

Alternatives appuie L'Espace associatif au Maroc depuis sa création en 1996. L'Espace associatif est un regroupement d'associations qui lutte pour les droits humains, les droits des femmes, la démocratie, la culture tamazight, etc. Il s'agit d'une stratégie associative qui a pour but l'établissement d'une société démocratique, l'érection de l'État de Droit, la promotion des valeurs de la citoyenneté et de la mise en place des mécanismes d'un développement durable.L'Espace associatif se veut le catalyseur de la constitution de noyaux forts d'associations, capables de fédérer l'ensemble du tissu associatif local, dans l'optique d'assurer la présence d'un contre-pouvoir de la société civile. Les objectifs sont, entre autres, le renforcement du tissu associatif et des associations de quartier, le renforcement de la démocratie locale, l'intégration des femmes à la participation citoyenne et la démocratie locale, la lutte contre la pauvreté, la sensibilisation sur les espaces verts du grand Casablanca (le parc de l'Hermitage, entre autres).

Ce travail se traduit par exemple par la création d'outils de sensibilisation sur l'environnement et la santé, et la mise en place d'un programme de formation pour les associations de quartiers pour qu'elles puissent mieux affronter les défis du développement et de la démocratie.

De plus, et régulièrement, L'Espace associatif organise des tables rondes, des conférences et des séminaires, afin de réfléchir sur la relation entre le mouvement associatif et le gouvernement et sur le rôle des associations de développement local en ce qui concerne : les élections, l'observation du travail des communes, l'éducation à la citoyenneté, la participation à la gestion des biens publics, l'éducation aux droits humains et la solidarité en faveur de la défense des biens publics.

 

Année: 
2003