RDC: Réhabilitation sanitaire à N'djili-Brasserie

SOUTIEN À UNE STRUCTURE EN SANTÉ À KINSHASA

À 14 km du centre ville de Kinshasa, à N'Djili-Brasserie plus précisément, Alternatives a entrepris un programme visant à appuyer une communauté en difficulté.

Le projet vise à :

  • Renforcer les capacités du centre hospitalier par la formation du personnel et la fourniture d'équipement ;
  • Approvisionner le centre de santé en médicament essentiels ;
  • Construire et équiper deux pavillons additionnel ;
  • Construire une habitation de médecins, un laboratoire et un cuisine ;
  • Nourrir 2500 enfants vulnérables.

À l'arrivée d'Alternatives, les enfants mal nourris devaient séjourner dans les mêmes installations que les enfants malades d'autres infections ce qui augmentaient les risques de transmission de maladies chez des sujets déjà affaiblis. Les deux pavillons supplémentaires permettront d'installer d'un côté les tripanosés, et de l'autre les services pédiatriques.

L'absence de laboratoire sur place rendait difficile le diagnostic rapide des différentes maladies et infections qui doivent être traitées au centre. La construction et l'équipement du laboratoire permettra un meilleur travail de proximité.

Le gouvernement a mis à la disposition du centre Kikimi de N'Djili-Brasserie un médecin généraliste. Le projet permettra de construire sa résidence permanente afin d'assurer sa disponibilité.

Michel Lambert est Directeur de l'antenne d'Alternatives à Kinshasa

 

Année: 
2003
Emplacements: 
Congo (Kinshasa)